Hier, les chatons ont fait le grand saut !
Premier bootcamp avec Crapule des Paris Roller Girls et quelques joueuses des Quedalles et des Sans-Culottes.

Pouvoir s’entraîner avec les PRG était vraiment top, mais on peut dire qu’on a morflé : 5 heures d’entrainement avec un off skate d’une heure, autant vous dire que mes doigts sont aujourd’hui la seule partie du corps qui ne me fait pas mal… Mais ça nous a fait du bien et on en redemande !

Plusieurs exercices intéressants sont à retenir comme soulever ses rollers dans tous les sens comme des poids pour travailler les bras, jouer à saute mouton avec ses copines ou encore tirer sa coéquipière par la nuque en position derby pour se muscler le haut du corps. Autre nouveauté, lors d’une paceline, faire le tour de chaque fille en marche arrière (est-ce qu’on en parle du fait qu’il est difficile de s’y retrouver quand la paceline avance, que toutes les filles se tournent autour et que tout le monde est en mouvement??).

Tous ces exercices ont été éprouvants mais très formateurs pour nous qui apprenons à chaque entrainement à maintenir notre position derby (plus basse, aller encore plus basse), à gainer nos abdos, nos cuisses, nos pieds… Crapule nous a même offert une belle métaphore sur le fait que lors du blocage nous devons nous ancrer littéralement dans le sol : « Les filles, l’image risque d’être un peu crue mais vous allez comprendre. Pour bloquer correctement il faut regarder devant soi, avoir le dos bien droit et souffler avec sa chatte. [rires de nous toutes] Et oui le secret c’est de faire comme si on expulsait tout notre air par le bas. » Sympa la technique, encore une preuve que le derby est définitivement sexy !!

Que notre destinée soit celle d’une jammeuse ou d’une bloqueuse, ces entraînements que l’on enchaîne depuis septembre nous font drôlement progresser et ça se voit ! Bon par contre après 4h30 de off skate, de technique de patinage et d’exercices derby, les quelques jams joués pendant la dernière demi-heure nous ont tués. Mais c’était essentiel de mettre en pratique les exercices, cela nous permets de progresser dans notre jeu et surtout de nous faire oublier la douleur, car je pense parler au nom de tous les chatons, les entraînements prennent tout leur sens lorsqu’on se met à jouer au derby. On comprend mieux pourquoi on travaille autant à côté et on se laisse galvaniser par l’énergie qui se dégage de ce sport formidable !

Les PRG ont été très pédagogues, elles ont pris le temps de nous observer individuellement pour chaque exercice et nous ont donné de précieux conseils, à nous de nous en servir maintenant pour éblouir nos coachs aux entraînements… A suivre ! Merci les filles !

Red Orchid, chaton des RDP depuis septembre et fière de l’être

Pour mieux connaître Crapule :
* Ses premiers pas en derby ?
Elle découvre le sport grâce au film culte Bliss. Elle devient alors photographe bénévole et NSO pendant 1 an. En 2010 elle enfile ses premiers patins pour devenir joueuse.

* Son meilleur derby souvenir ?
Le Beach Brawl à Miami aux Etats-Unis, une première expérience à l’international et un beau challenge pour l’équipe avec 4 matchs à jouer… Elles ont tout gagné !

* La marque de ses rollers ?
ROLL LINE, marque qui la sponsorise depuis maintenant deux ans.

* Un petit mot sur les Panthers ?
C’est une longue histoire d’amour depuis plusieurs années, avec des joueuses comme Mak’s, Garse et plein d’autres.. J’aime venir à St Gratien pour m’entrainer avec cette équipe dans laquelle il y a beaucoup d’implication et de confiance.
L’ évolution et les derniers résultats des Panthers sont bluffants.