Entre nous, tout à commencé de façon passionnelle. J’avais entendu parler de toi avant, quelquefois, et je m’étais bien dit qu’on irait bien ensemble. Quand je t’ai enfin rencontré, ça a été le déclic. Je n’arrêtais pas de penser à toi, nuit et jour, à ce qu’on ferait ensemble la prochaine fois, à ce que j’apprendrai sur toi, à ce que tu m’apprendrais. Je t’ai très vite présenté à tous mes amis, et à ma famille, après leur avoir parlé de toi sans arrêt pendant des semaines avec une voix surexcitée. Grâce à toi, j’ai gagné en assurance, en confiance en moi, et j’ai affronté le monde de façon plus sereine.

Et puis est venu le temps des problèmes et des trahisons. Tu m’as fait mal, un peu, beaucoup, à la folie. On s’est disputés, on s’est réconciliés, plein de fois. On a fait des pauses, on s’est éloignés, on s’est retrouvés. Tu as accaparé mon temps, au point de m’éloigner de certains amis qui ne te connaissaient pas, ou mal. Tu m’as fatiguée, tu m’as énervée. On s’est fait des amis improbables ensemble aussi, on a vécu des choses extraordinaires, des moments de joie intense.

Aujourd’hui, c’est un peu la routine dans notre relation. Je sais que tu es là pour moi, et j’espère que tu sais que je suis là aussi. Après la passion enflammée du début, c’est l’amour, le vrai, le grand. Je sais que tu as des défauts, et que je les accepte. Je sais qu’il faudra faire des compromis, des sacrifices, pour continuer comme ça. Je sais que tout ne sera pas rose tous les jours, mais que je suis plus forte avec toi dans ma vie. Et je sais qu’on partagera encore tous ces moments jusqu’à ce que mon corps n’en puisse plus.

Roller Derby, tu es le sport de ma vie 

Cap’